POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE : JUSQU’OU?

C O N S E I L S        G R A T U I T S

https://conseilsgratuits.wordpress.com

conseilsgratuits@gmail.com

 

OBJET  :  DEMANDE  D’AVIS

Monsieur Atangana, 40 ans, est l’époux de Madame NDJOMO, 32 ans.  Ils sont mariés depuis dix ans, à l’état civil et à l’église.  Ils se sont naturellement promis fidélité et assistance mutuelle.  Par surcroit, en dehors du fait qu’ils se sont engagés pour le meilleur et pour le pire, le mariage à l’église est indissoluble. 

Jusqu’à ce jour ils n’ont pas d’enfants.  Ils ont vu les meilleurs médecins du monde et les guérisseurs traditionnels les plus aguerris.  Tous ces traitements n’ont rien donné.  Cinq ans après leur mariage, suite aux multiples railleries et commérages, Mr Atangana décide de tisser un lien affectif extraconjugal avec  Mademoiselle Douali dans l’espoir de procréer.  Madame NDJOMO proteste vigoureusement mais sans succès.

Mr Atangana justifie son attitude : «dans une Afrique assoiffée de fécondité, ne pas avoir d’enfants équivaut à mettre fin à la lignée.  Il faut dès lors tout essayer pour procréer ». 

Toutefois après cinq ans de cohabitation avec Mademoiselle Douali, cette dernière aussi ne fait pas non plus d’enfant.  Lors d’un bilan médical de routine, Dr Michaël APHRODEUS, de renommée internationale en matière gynécologique, prétend que Madame NDJOMO peut faire des enfants et conseille à celle-ci de tenter  une aventure extraconjugale.  Selon lui, Mr Atangana serait définitivement stérile et sans situation serait sans issue.

Se rappelant de sa promesse de fidélité à la mairie et à l’église, elle décide d’en parler à son époux en disant qu’elle ne voudrait pas mettre fin à sa lignée familiale.  Mr Atangana s’oppose catégoriquement en argumentant qu’il ne peut pas élever les enfants d’un autre.  Et par ailleurs, le fait de voir ces enfants, lui rappellera toujours son infécondité et les rapports sexuels extraconjugaux de son épouse pour pouvoir procréer.  Dites nous sincèrement votre avis.

QUE  DOIT  FAIRE  Madame  NDJOMO ?  Doit-elle transgresser sa promesse de fidélité à son mari ?  Doit-elle, au nom de l’indissolubilité du mariage, continuer avec un homme infidèle et égoïste ?  Est-il sincèrement réaliste d’envisager une vie de couple sans enfants ?  Est-il sincèrement possible d’aimer, sans regrets camouflés, un conjoint stérile, infertile ou impuissant ?   Quel peut-être le bonheur d’un couple sans enfants ?  Est-il possible d’être complètement fidèle ?  Pourquoi a-t-on du mal à tolérer l’infidélité ?  Est-il possible de n’aimer (au sens conjugal) qu’une seule personne toute la vie ?  Que recherche-t-on dans les relations extraconjugales ?

A  VOUS  LA  PAROLE.

REAGISSEZ  DANS  L’ESPACE  PREVU  POUR  LES  COMMENTAIRES  OU  ECRIVEZ  NOUS : conseilsgratuits@gmail.com

est-il possible d’aimer un conjoint stérile?  Peut-on aimer définitivement s’il n’y a pas de perspectives d’enfant?  Comment réagir si l’autre ne tient pas fermement ses promesses? 

Publicités

20 Réponses

  1. pour le meilleurs et pour le pur donc ils doivent accepter leurs situations

  2. En plus je m’occupe de l’association de parents à problemes de la RDC.

  3. Je suis impressioné par le conseil, etant en difficulté stérilité, je meurait collaborer avec vous. si vous le souhaité. Don Leon

  4. UN AVIS DU PERE PIERRE FOZONG

    Plus malheureux est ce regard porté par la communauté d’appartenance de l’un ou l’autre conjoint. En cas de stérilité, c’est la femme qui est d’emblée indexée, même si c’est l’homme qui fait problème. D’où le recours envisagé non pas seulement par la famille du conjoint, mais aussi par les autres membres de la communauté d’appartenance, niant par le fait même la stérilité de l’homme, de la recherche d’une nouvelle conjointe pour l’homme.
    Plus grave encore, le stérile est taxé de sorcier, d’improductif, de négatif pour la famille et pour le clan, du fait de l’absence de génération. Il ne peut véritablement accéder aux responsabilités fonctionnelles du clan. Il est objet de railleries et de déconsidération, même au sein de sa famille. A sa mort, c’est une aubaine avec le souhait que ce type d’individu ne surgisse à nouveau dans la tribu (on lui met un caillou dans la main: signe de la séparation définitive et du refus de l’infécondité).
    Comme quoi, la vie pour l’africain doit être partagée, elle doit engendrer, elle doit faire venir à l’existence, à la lumière, au jour. La sexualité est donc possiblement envisagée sous l’angle du jeu, mais plus qu’un jeu, elle est prise au sérieux pour lui donner par la naissance des enfants ses lettres de noblesse. Devenus de plus en plus modernes, taillant désormais nos familles à la dimension de la mentalité européenne, copiant des habitudes d’Outre-Mer, peut-être allons-nous verser dans le chapitre du tiers intermédiaire qui devient gênant ou alors réduire au strict minimum en fonction des moyens disponibles ( financiers, stress, influences des médias, droits de l’enfant, influences diverses,…)!
    Père Fozong Etimbi Pierre.

  5. UN AVIS DE NELLY, KINSHASA, RD CONGO

    La fidelité peut être vecue dans un couple chrétien lorsque chacun considère l’autre comme sa croix et qu’elle doit la porter tout au long de leur vie. Avec ou sans enfant l’amour supporte tout,si dans le couple. On arrive à gérer les humeurs et à faire des
    concessions. La vie à deux ,dans le mariage, est vraiment merveilleux:découvrir l’autre et être decouvert sans honte,c’est cela le vrai bonheur. Mme D.doit montrer à l’autre qu’il l’aime et le feu de cet amour couvrira beaucoup de problèmes.

  6. Un avis de Clémentine KAZAMVU, Yaoundé, Cameroun
    Il est important de faire un certain nombre d’examens hormis les examens des MST ou IST ou la recherche de la drépanositose avant de contracter le mariage. Il faut faire tous ces examens avant de se marier pour éviter de vivre dans l’angoisse avec quelqu’un que vous ne pouvez pas supporter toute la vie au nom du respect des principes de l’Eglise. Aussi, il revient à Madame X de décider elle-même. Si réellement elle aime son mari, ils peuvent vivre heureux ensemble et sans enfants ou choisir la voie de l’adoption. Est-ce que l’amour se limite seulement aux enfants dans un couple? Quand nous aimons, nous devons d’abord aimer par ce qu’on est et ce qu’on deviendra, ce qu’on a ou ce qu’on aura. Alors l’amour sera sans ambiguïté et sans recherche du profit. C’est pourquoi les leaders religieux et/ou socio-communautaires ont une responsabilité dans la préparation des couples au mariage.
    Si Mr Y refuse que sa femme ait des enfants avec un autre homme, c’est pour éviter les aléas qui peuvent avoir des conséquences graves à l’avenir.

  7. Est-ce que l’infidélité s’explique par le fait qu’il n’y a pas de dialogue? Les liens extraconjugaux semblent répondre à d’autres problèmes plus profonds dans l’être humain. mais lesquels?

  8. On peut aimer au sens conjugal son conjoint et lui rester fidèle toute la vie. Lorsque vous vous mariez n’est-ce pas vous vous promettez fidèlité devant Dieu et les hommes. Alors pourquoi ne pas respecté par la suite cet engagement tout au long de votre vie conjugal? Certes il y a des hauts et des bas, mais la vie est ainsi faite. Pensez vous que c’est en trompant votre conjoint que vous arrivez à résoudre le problème? Non la clé à toute solution est le dialogue. Communiquez afin de trouver des voies et moyens pour sortir de la crise car rien n’est impossible à Dieu.

  9. Les sujets abordés dans cet article sont d’une telle complexité. Ils remettent en cause tout ce que nous avons appris jusqu’à ce jour. Ils touchent à la nature et à la culture. Changer la vie, modifier le cours des choses est la mission investie en tout homme par son créateur. Maintenant qu’il existe des personnes qu’on ne peut pas changer, des choses qu’on ne peut pas modifier nous pose un sérieux problème social et environnemental. Tout homme peut décider de son propre chef, comme aider par les autres de changer. Les exemples sont légions chez nous et ailleurs. En même temps ont peut modifier le cours des choses grâce à la technique et à la sciences. Dire qu’on peut pas changer l’homme surtout, c’est prèter des intentions à ceux qui posent des actes délictueux et disent agir sous l’emprise des esprits, c’est donner raisons à toutes ces personnes qui ont volontairement décidé de terroriser les autres sous le prétexte « qu’ils sont comme ça » et que c’est la faute à la nature.

  10. Je commenceraien en repondant à la question selon est-ce qu’il est possible d’aimer un conjoint stérile?L’amour est un sentiment entre deux personnes, le but dans une relation n’est pas souvent au premier cout d’avoir des enfants, mais de vivre l’amour que l’on a l’un pour l’autre. Mais avec le temps le besoin de procréers s’installe et la arrive tous les problèmes de la terre. Il est difficile d’accepter la stérilité de l’autre, en Afrique c’est carement inaceptable, peut être si les deux sont stériles ils seront obligés de s’accepter, mais dans le cas contraire il est difficile d’accpeter la stérilité de l’autre mais pas impossible.

  11. UN AVIS DE COLETTE M. de Libreville

    Je répondrai une à une des questions afin de mieux me faire comprendre.Il est possible de s’aimer et de rester fidèle sans enfant car lorsque un homme et une femme se rencontre, il n’y a aucun enfant entre les deux. L’enfant n’est que le résultat de leur union. Même si la Bible a dit « multipliez vous et soyez fécond », lorsque l’un des conjoints est stérile, il faut l’aimer comme le premier jour. Nous devons nous supporter mutuellement dans le bonheur comme dans le malheur. Je dis qu’ on peut aimer définitivement sans perspectives d’enfants. Si vous voulez un enfant à tout prix, faites donc comme Abraham qui, avec bien sûr le consentement de son épouse Sara, a eu un enfant de leur domestique. Toutefois, nous savons comment cela s’est terminé. Par amour vous pouvez le faire. Vous pouvez aussi des enfants. En agissant ainsi vous rendez service à ces milliers d’enfants qui souffrent dans le monde entier. Vous les comblerez ainsi de toute votre affection et tendresse. Courage et union de prière.

  12. Il faut aimer et choisir pour être en couple, je dis bien « aimer », ce petit mot qui veut dire une infinité de choses, est un trésor, une clé, un remède que peu de gens possèdent ou en connaissent la valeur.
    Je crois que l’on peut aimer sans un petit regret son conjoint stérile, je crois qu’il y a 10% de personnes dans cette situation sur notre planète. Selon moi : nous commençons à aimer et pas à choisir de faire un enfant, le désir d’enfant vient après car il est sensé être le fruit de notre amour.

    Il y a plusieurs possibilités d’avoir des enfants sans commettre d’infidélité :

    -l’adoption
    -l’intervention de la médecine par la FIV( fécondation in vitro)
    -il y’avait à l’époque de nos parents une solution qui n’était pas considéré comme une infidélité, on l’appelait « le secret familial », avec l’accord du mari la femme allait avec le petit frère de celui ci.
    cependant, peu de couples surmontent cette épreuve, je pense que le niveau de culture ou de spiritualité……… du milieu de vie a un impact sur ce genre situation
    Par exemple : en occident, cette situation malgré sa délicatesse est acceptée ce qui est très mal vue Chez nous en Afrique.
    Face aux difficultés, beaucoup ont des relations extraconjugales comment dirait –on, on ne change pas se sont les difficultés de la vie qui nous transformes.

  13. UN AVIS DE MICHELINE, citoyenne de la terre

    Je viens de lire la question « pour le meilleur et pour le pire » et je donne maintenant mon avis.

    Je crois qu’il y a des questions auxquelles je ne saurai répondre mais je vais essayer de vous dire quelque chose. A mon avis je crois qu’il est impossible d’aimer sans regret un conjoint stérile ou impuissant. Nous sommes en Afrique et chez nous, selon les coutumes africaines, l’objectif du mariage c’est d’abord la progéniture et je ne vois pas moi quel est cet africain qui va se marier pour ne pas avoir des enfants. S’il y a ou moins un couple qui vit ainsi, il faut alors le féliciter.
    Pour le cas d’infidélité, je crois qu’il se fait de deux côtés mais l’homme exagère. Et surtout si c’est lui qui surprend la femme, là c’est grave. Il est impossible d’être complètement fidèle. Les femmes sont quelque fois fidèles.
    L’homme pense que c’est toujours bon ailleurs que ce qu’il a près de lui. C’est pourquoi il est toujours à la recherche pour découvrir peut être la différence mais malheureusement il n’en trouve pas. L’homme n’est jamais satisfait. C’est tout ce que je peux vous dire.

  14. UN AVIS DE SR MIRIAN

    Quand on a un amour sincere entre homme et femme on est pour le bon et le pire. A propos d’avoir un enfant il y a beaucoup de moyens meme par adoption. Je pense que aimer est bien different de faire l’amour!

    Sr Mirian

  15. UN AVIS DE CHRISTINE, YAOUNDE

    Bonjour chers amis,

    Pour ma part je pense que dans la vie nous devons opérer à des choix à chaque seconde de notre existence. Choisir d’aimer en est un et il faut en supporter les conséquences et pouvoir les assumer. Pour ma petite expérience, à chaque fois que j’ai choisi d’aimer un homme il ne me l’a pas rendu. Par contre à chaque fois que j’ai choisi de me concentrer dans mes études, en Dieu, sur mon boulot, je n’ai jamais été déçue.

    Pour ma part je pense que seul l’amour de Dieu et celui du prochain comme être humain sans relation charnelle est à encourager. En ce qui concerne les couples sans enfants je leur conseille d’en adopter si toutes les voies de la science ont été épuisées. Aussi savoir que Sarah en a eu à 90 ans, mais seulement avons nous encore la foi que nos ancêtres avaient ? Je fais allusion à Abraham.

    Je sais que nous sommes des êtres de chair et que nous sommes faibles et impatients raison pour laquelle nous recherchons toujours l’impossible. Aimer c’est un verbe fort que seul Jésus Christ a pu démontrer en venant mourir pour nous. Déjà nous ne lui restons pas fidèles malgré TOUT ce qu’il a fait pour nous. Comment pourrions-nous exiger la fidélité chez un être de chair comme nous ?

    Le propre de l’homme c’est la trahison. Ceux qui aiment encore à la folie et attendent la fidélité ou qu’on la leur rende seront toujours déçus. Accrochez vous aux valeurs non charnelles et vous aurez la paix. Christine, Yaoundé

  16. Je sais que beaucoup de femmes rêvent de passer un jour à la maternité. Mais avant de répondre à la question de notre sœur en difficulté, referons-nous à 1 cor.13.
    Si elle est chrétienne, elle restera fidèle malgré la position de son mari. Je crois personnellement que ce n’est pas l’enfant qui fait le bonheur d’un foyer. On voit beaucoup de foyers avec des enfants qui deviennent source des problèmes. On rencontre même des parents qui maudissent leurs propres enfants. D’où, je ne peux pas conseiller ma sœur de chercher un enfant avec quelqu’un d’autre. Car, en allant ailleurs, elle risque de ne plus revenir dans sa maison. Elle se retrouverait dès lors dans l’adultère.
    Mais, si elle tient à sa position, elle peut faire un enfant éprouvette ou par insémination artificielle si possible. Mais dans tout ça même, que cherche-t-on exactement?
    Nous oublions pas que le mariage est une institution divine. Le mieux est de rester fidèle l’un, l’autre même sans enfant jusqu’à la fin. Si leur mariage est un engagement sincère, eux-mêmes n’ont qu’à se rappeler de leur promesse. Mais si c’est un mariage d’essai ou un mariage à usage unique, là je dirais que le corps n’a pas était crée pour la prostitution. Astride TSH., de Libreville au Gabon

  17. Le problème semble sérieux: comment tenir à la fidélité dans une Afrique assoiffée de fécondité? Comment faire face aux commérages et commentaires indélicats? Pour ne pas briser leur fidélité mutuelle, je les conseillerai d’adopter un enfant qui ne serait pas le fruit de l’infidélité de l’un comme de l’autre.

    Une autre leçon à tirer : il est facile de juger et de condamner l’autre. Peut-être que la faute est chez soi-même. En lingala, une langue de mon pays, on dit « ndoki yo moko »; c’est-à-dire; tu es toi-même ton propre sorcier.

  18. AVIS D’EMERENTIENNE, DAKAR, SENEGAL

    Question délicate car en afrique un couple sans enfant est menacé de tous les cotés. Quant à moi, si les deux conjoints s’aiment vraiment et que c’est après le mariage qu’il découvre la stérilité d’un d’entre eux , on doit fermer les yeux et boucher les oreilles afin de préserver leur premier amour. Car nul ne choisi la stérilité. Autre solution : avec le consentement de l’un, l’autre conjoint peut trouver un partenaire afin de procréer. merci

  19. MA REPONSE

    Merci pour ta prompte réaction. Dans chaque question il y a des pièges de raisonnement. La finalité du débat est de permettre aux uns et aux autres d’analyser, de discuter, d’échanger, d’argumenter, de voir les faiblesses et limites de nos raisonnements qui sont très souvent sources de souffrances psychiques. Concernant ta dernière question, l’homme polygame n’est pas infidèle si dès le départ sa femme a librement accepté de vivre avec un homme polygame.

  20. UN AVIS DE BRIGITTE DE LIBREVILLE

    A bien comprendre la question, en croirait que le mariage d’amour se limite à faire l’amour et à faire des enfants. L’acte sexuel et les enfants sont seulement les éléments d’un ensemble. On aime d’abord et parce que l’on aime, on partage, on fait l’amour, on a des enfants. N’oublions pas que les prostituées ont des rapports sexuels avec leur clients et les mères porteuses font des enfants à leurs clients également sans que l’amour ne rentre en ligne de compte. On peut aimer franchement un conjoint stérile, infertile ou impuissant.
    L’essentiel c’est le respect et la confiance mutuelle. Un couple peut être très heureux sans enfant. Pour l’acte sexuel cela dépend du caractère de chacun. On peut donner beaucoup d’amour à un enfant adopté . On ne se marrie pas pour être malheureux et quand on ne s’entend pas mieux vaut se séparer que de rester ensemble et faire le malheur l’un de l’autre. Il faut avoir beaucoup de courage et du cœur pour accepter l’infidélité. D’ailleurs beaucoup de femmes l’acceptent afin de ne pas se séparer de l’homme qu’elles aiment mais c’est très dur. Dis moi un homme polygame est-il ou non infidèle?
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :